Grand-Mère Kal s'invite au dîner

Résumé

Quand la DRH Laurence Vanier vient annoncer la délocalisation au Mikrokistan, petit pays d’Asie centrale, c’est un monde qui s’écroule à Saint-Rouffignac pour le personnel en grève de l’usine de coupe-papier ouvre-lettres. Soutenus par la maire de la commune, les employés, n’ont pas l’intention de se laisser faire, et vont mener la vie dure à la DRH et son collaborateur Jean-Guy Vallandiers de Taillebois.

Un radioreporter malchanceux, un ouvrier à la retraite, cycliste à ses heures et admirateur de Raymond Poulidor, des ouvrières apparemment résignées… La directrice Karine Gournevec parviendra-t-elle à sauver l’entreprise fondée par son grand-père ?

Quant à la DRH et son collaborateur, ils ne sont pas prêts d’oublier ces quelques heures qui vont bouleverser leur existence…

 

Les difficultés d’une petite entreprise, les menaces de délocalisation, mais aussi la condition féminine, sont quelques-uns des thèmes très actuels abordés dans ce « Pique-nique à l’usine ».

Des jeux de mots qui fusent, des dialogues très drôles, un rythme soutenu, on ne s’ennuie pas une seconde dans cette pièce qui passe avec bonheur du rire à l’émotion.  

À partir de 9,99€

L'ÉDITEUR : L'HARMATTAN

L’Harmattan tire son nom d’un vent du nord-est qui souffle au Sahara et en Afrique-centrale. Nichée dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés à Paris, cette librairie maison d’édition fondée en 1955 par Denis Pryen, développe des valeurs humanistes universelles que je défends à travers mes comédies : refus du racisme, antisémitisme, xénophobie, homophobie… intolérances de toutes sortes !

L’Harmattan, une très belle maison d’édition tournée vers le monde !

La représentation

ILS EN PARLENT !

À propos de la pièce

Décor : L‘intérieur est assez simple et rustique d’un gîte : table, chaises, canapé, fauteuil, petit meuble avec bibelots, et quelques tableaux et photos rappelant les paysages de la Réunion. Une carte de la Réunion est épinglée au mur.

Personnages : 4 femmes, 4 hommes

Durée : 90 mn